Publié par Laisser un commentaire

Symptômes Grossesse

Symptômes Grossesse

Vous êtes impatiente de devenir maman. Ainsi, vous vous interrogez sans cesse. Suis-je enceinte ou est-ce juste une impression ? À vrai dire, il existe des indices qui ne trompent pas. Ceci dit, comment savoir si l’on est enceinte ? Quelle est la méthode pour reconnaître les premiers symptômes de grossesse ? Désireuse de prendre votre bébé dans vos bras, vous êtes attentive aux moindres transformations de votre corps. Ci-dessous, nous avons le plaisir de vous indiquer les différents signes de grossesse pour vous permettre de préparer celle-ci avec succès.

Les Signes de Grossesse

Il est vrai que certaines femmes apprennent qu’elles sont enceintes lors d’une simple consultation chez leur médecin. Cependant, d’autres femmes constatent leur situation de grossesse depuis les premiers jours par le biais de véritables modifications corporelles.

Nombreux sont les signes qui indiquent que vous attendez un bébé. En réalité, ces derniers sont exclusivement issus des hormones de grossesse générées à chaque phase. Parfois, ces symptômes peuvent se manifester via des habitudes et des comportements insolites. En outre, ceux-ci sont susceptibles de provoquer des transformations physiques. Or, à quoi ressemblent ces changements biologiques de votre organisme et de votre physiologie en état de grossesse ? C’est ce que nous allons découvrir très prochainement. Ci-après, nous vous dévoilons 9 symptômes de la femme enceinte.

  • L’Absence de Menstruations

Également appelée « aménorrhée », l’absence de règles est sans conteste un réel signe de grossesse naturel. En effet, lorsque la femme est enceinte, les menstruations ont tendance à disparaître et revenir quelques semaines après l’accouchement. De ce fait, si vous n’avez pas eu vos règles depuis plusieurs jours, c’est qu’il est temps pour vous de faire un test de grossesse.

  • Les Nausées et Vomissements

Dans certains cas, la femme enceinte est sujette au surgissement de nausées et/ou de vomissements en guise de premiers signes de grossesse. Heureusement, il arrive que certaines femmes soient atteintes de vomissements passagers qui ne dureront uniquement quelques jours. En revanche, d’autres sont amenées à patienter les trois premiers mois pour voir ces maux s’estomper.

Symptômes grossesse un changement radical pour le corps

  • Les Seins Hypersensibles Qui Gonflent et Les Mamelons Qui Foncent

Souvent, les seins douloureux qui gonflent et les mamelons qui deviennent foncés s’avèrent être le premier symptôme de la femme enceinte à survenir. En fait, ce phénomène est dû à l’action des œstrogènes qui se multiplient durant les derniers jours du cycle afin que le corps puisse appréhender une éventuelle grossesse.

Suite à la fécondation, plusieurs changements hormonaux adviennent. Par exemple, les glandes mammaires ont tendance à devenir plus grosses. De même, en raison de l’effet de l’hormone de grossesse (HCG), les mamelons passent de la couleur rosée au marron foncé.

  • Envie d’Uriner Fréquente

Si vous ressentez le besoin constant d’uriner, de nuit comme de jour, alors il est fort probable que vous soyez enceinte. En effet, cette envie réitérée se produit quand l’embryon est dûment attaché et qu’il sécrète l’hormone de grossesse dosée. Nommée hormone chorionique gonadotrope humaine [en anglais : human chorionic gonadrotopin (HCG)], cette dernière a pour particularité d’attester que la femme est bien enceinte.

  • Vertiges et Fatigues

En général, la femme enceinte semble éprouver une fatigue incessante. En fait, la formation en masse de progestérone lors des premiers jours d’aménorrhée se révèle être la cause principale de cette sensation de fatigue qui émerge au commencement de la gestation humaine. Après environ 3 mois, cette baisse de forme disparaît.

De plus, quelques femmes sont atteintes de vertiges. En réalité, ce fléau consiste en un indice formel révélateur d’une anémie de grossesse causée par un manque de fer. C’est pourquoi, vous pouvez lutter contre cette carence en demandant une prescription chez votre médecin et en adoptant un régime à teneur élevé en fer.

  • Appétit Éléphantesque

À table, vous avez remarqué que vous mangiez de plus grosses proportions que d’habitude. En outre, votre estomac a l’air d’être un gouffre inassouvi. Certes, vous êtes affligé par d’innombrables envies soudaines et irrésistibles.

Avoir une bonne alimentation

Ceci dit, le fait d’avoir un bébé dans le ventre peut susciter une faim plus grande chez la future maman dans la mesure où celle-ci requiert plus de vitamines. Toutefois, les spécialistes conseillent de ne pas manger énormément et de privilégier une alimentation équilibrée avec du bon miel de thym.

  • Douleurs de l’Abdomen

Durant la période de grossesse, le ventre de la femme enceinte s’avère être la cible de multiples contrariétés. Constipations, aigreurs d’estomac, lourdeurs… les attaques en direction de l’abdomen font légion. Pas de panique ! Ce signe de grossesse est tout à fait courant. Patience. D’ici quelques jours, ces douleurs se dissiperont.

  • Les Sautes d’Humeur

C’est connu, la femme enceinte fait preuve d’une sensibilité à fleur de peau. Effectivement, cette dernière peut vivre un sentiment d’amertume abusif et une angoisse profonde. Par ailleurs, cette future mère est susceptible d’être en état d’allégresse exagéré.

Il est vrai que ces humeurs variables sont parfois une source d’étonnement auprès des proches. Pas de soucis, soyez doux avec elle et essayez de faire le maximum pour faire l’impasse sur cette épreuve où la physiologie de la femme enceinte est quelque peu désorganisée.

  • La Température

La température a pour particularité d’être un remarquable informateur apte à vous aider à savoir si vous êtes enceinte. Tous les matins à une heure déterminée, n’hésitez pas à prendre votre température. Puis, contrôlez celle-ci en reportant les résultats sur un graphique jusqu’à ce que vous ayez dessiné votre courbe.

En effet, lors de l’ovulation, la température augmente légèrement. Après s’être figée pendant 14 jours, cette dernière va chuter. En cas de fécondation durant les 14 jours, la température ne baissera pas. Au contraire, elle se fixera sur le même seuil car la grossesse aura permis de produire de la progestérone.

Conclusion sur les symptômes grossesse

À noter que tous ces symptômes de grossesse ne sont pas suffisants pour garantir que vous êtes bel et bien enceinte. Pour en avoir la garantie, vous devrez absolument vous rendre chez votre gynécologue afin de vérifier votre état. En effet, ce spécialiste vous fera passer une échographie ou vous proposera d’effectuer une prise de sang pour contrôler le dosage du taux de HCG.

Publié par 2 commentaires

L’ovulation

L'ovulation

En science, la fertilité constitue la capacité de l’être humain et des espèces vivantes de se reproduire dans le but d’assurer la continuité de la descendance. Autrement dit, ce phénomène naturel est le contraire de la stérilité. Or, cette aptitude à féconder a tendance à baisser ou augmenter en fonction de plusieurs facteurs. Tels que le stress, la maladie, la mauvaise qualité du sperme ou le faible taux des spermatozoïdes. Voire le dysfonctionnement ou l’absence d’ovulation du côté de la femme.

Effectivement, l’ovulation s’avère être un élément incontournable de la fécondité. Acteur essentiel dans la reproduction, celle-ci se produit par le biais de l’évacuation d’un ovocyte en provenance de l’ovaire. Plus précisément, c’est la rencontre du spermatozoïde et de l’ovocyte pendant la fécondation qui va concevoir la première cellule du fœtus.

Selon les scientifiques, un couple fertile est celui qui a entamé une grossesse avant la première année de la période de fécondité. Après un an de relations sexuelles sans grossesse, le couple est jugé infertile. En revanche, ce dernier est dit stérile dans le cas où il nécessite l’utilisation d’une méthode de procréation médicale assistée, comme la fécondation in vitro.

Dans un premier temps, nous allons vous présenter quelques notions scientifiques importantes vous expliquant comment fonctionne l’ovulation. Enfin, nous allons vous dévoiler certains symptômes de l’ovulation pour vous aider à tomber enceinte plus facilement.

Quand Pouvez-vous Tomber Enceinte ?

Pendant l’ovulation, l’ovule se libère de l’un des follicules ovariens. Puis, le pavillon conduit celui-ci vers l’utérus au niveau de la Trompe de Fallope afin qu’il fusionne avec l’un des spermatozoïdes situés dans l’appareil reproductif féminin. Autrement dit, la grossesse débute lorsque le spermatozoïde féconde l’ovule.

En somme, c’est à ce stade final du développement du follicule ovarien et dans l’utérus que survient la fécondation. Quant à la nidation – à savoir la consolidation de l’ovule fécondé -, cette dernière a lieu entre 5 à 7 jours suite à la fécondation.

Quelle est la date d’ovulation ?

De manière générale, l’ovulation se réalise le 14e jour du cycle menstruel basique, à savoir celui comprenant 28 jours. Toutefois, ce cycle est différent d’une femme à l’autre. Plus particulièrement, l’ovulation se manifeste durant le cycle précédent. Effectivement, cet évènement se déroule suite à un long processus compliqué durant lequel interviennent de nombreuses situations hormonales les unes à la suite des autres.

Cependant, cet enchaînement hormonal fonctionne différemment lors de chaque cycle de l’ovulation. Autrement dit, votre corps n’étant pas un robot, vous ne serez pas capable d’affirmer que vous ovulerez obligatoirement le 14e jour de chacun de vos cycles menstruels. Par conséquent, pour connaître la période d’ovulation, vous serez amené à effectuer un calcul de la date d’ovulation.

  • Que se Passe-t-il Pendant la Période d’Ovulation ?

Au commencement de vos règles, le taux d’œstrogènes est bas. Néanmoins, le niveau de ces hormones indispensables à l’ovulation accroît durant la première tranche de votre cycle afin de sécréter l’hormone luténisante. À ce stade, ce dernier va signaler aux ovaires qu’ils doivent libérer un ovule. En bref, l’augmentation du niveau d’œstrogènes se révèle être l’élément déclencheur de la majorité des symptômes de l’ovulation.

  • À Quel Moment Débute la Période de Fécondité ?

En général, la fertilité se produit lors des cinq derniers jours avant l’ovulation ainsi qu’au jour de l’ovulation. Or, la période de fécondité optimale a lieu durant les deux jours avant cette date. Ainsi, les probabilités d’avoir un bébé pendant ces deux jours sont plus grandes que celles de la date d’ovulation.

Certains Symptômes de l’Ovulation Pour Une Grossesse Rapide

Globalement, il existe une multitude de signes vous permettant de savoir le moment exact où vous seriez en mesure d’avoir un bébé. En effet, c’est durant ce laps de temps précis que les éventualités de fertilité sont les plus élevées. Ceci étant, quand devez-vous avoir un rapport sexuel avec votre mari pour pouvoir enfanter ? Pour être conscient de cela, il vous faut connaître votre période d’ovulation.

En d’autres termes, pour planifier ses rapports intimes durant la durée de fécondité optimale, la femme qui souhaite tomber enceinte doit prêter attention à certains signes physiologiques de l’ovulation plutôt discrets. Par ailleurs, sachez que quelques symptômes de l’ovulation ne sont pas les mêmes chez toutes les femmes. En revanche, en suivant votre cycle d’ovulation, vous serez capable de les reconnaître plus facilement.

  • Accroissement du Rythme du Pouls Durant le Repos

Suite à des recherches cliniques, plusieurs scientifiques ont rapporté que le rythme cardiaque a tendance à devenir élevé lors des derniers jours avant l’ovulation. En effet, durant les menstruations, le pouls en inactivité se situe au plus bas niveau.

Toutefois, pendant les deux à cinq jours qui précèdent l’ovulation, les battements du cœur accélèrent à raison d’approximativement deux battements par minute. Ensuite, la fréquence cardiaque ne cesse de s’amplifier jusqu’à parvenir à la vitesse maximale durant la phase lutéale. Enfin, celle-ci redescend au fur et à mesure au redémarrage des règles. Cependant, le rythme du pouls ne cesse d’être important en cas de grossesse.

Des Variations de Température Basale Corporelle

Il est vrai que quelques femmes s’aperçoivent que leur température basale corporelle (TBC) diminue pendant la période d’ovule. En revanche, sachez que ce symptôme est plutôt contestable dans la mesure où cette baisse n’est pas dévoilée dans beaucoup de graphes.

  • La Modification Des Glaires Cervicales

Quelques jours avant l’ovulation, le niveau d’œstrogène de la femme est en hausse. Par conséquent, la compacité de glaires cervicales se transforme. Plus la date de l’ovulation est proche, plus la consistance devient liquide.

  • Des Maux Dans la Région du Pelvis ou du Bassin

A priori, une minorité de femme est sujette à des douleurs pelviennes durant l’ovulation.

  • Hypersensibilité Des Seins

Certes, il se peut que vous ressentiez des brûlures au niveau des seins ou que vos mamelons soient irrités quelques jours avant et après cela à cause de l’élévation des niveaux d’hormones.

  • Une Hausse de la Libido

En raison de l’accroissement du niveau d’œstrogène, la libido de la femme est susceptible d’augmenter lors des jours précédant l’ovulation.

Découvrez notre test d’ovulation dans notre boutique en ligne !