Shatavari (Poudre et gélules)

9,9989,99

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Description

Le Shatavari est une plante qui pousse à basse altitude. Originaire d’Inde, de l’Himalaya et du Ski Lanka, mais que l’on retrouve aussi dans les zones tropicales et subtropicales d’Asie, d’Australie et d’Afrique. Son nom scientifique est Asparagus racemosus, et on l’appelle aussi asperge à grappes ou asperge indienne. Parmi plusieurs espèces d’asperges cultivées en Inde, c’est celle-ci qui est la plus communément utilisée pour fabriquer des remèdes naturels. 

Le mot Shatavari est un dérivé du sanskrit est signifie littéralement « 100 racines en dessous du sol », à cause du nombre de racines qui s’enfoncent dans la terre. Mais, on peut aussi le traduire par « celle qui a 100 maris ». Car traditionnellement et depuis des millénaires, cette plante est donnée aux femmes pour accroitre leur fertilité. 

Cette plante a d’innombrables bienfaits, mais l’on peut dire qu’elle est l’alliée privilégiée des femmes de l’adolescence jusqu’à la ménopause, et qu’elle a la particularité d’améliorer la fertilité et d’agir comme aphrodisiaque. 

On utilise la racine du shatavari que l’on va traiter et sécher selon les règles de l’agriculture biologique. 

Description de la plante bio Shatavari

 

Cette asperge sauvage peut grimper très haut et s’acclimate facilement, que les conditions soit très humides ou arides, elle a la capacité de conserver l’humidité des sols secs. Elle met 18 mois pour pousser, et l’on doit creuser un trou tout autour d’elle pour pouvoir déterrer ses racines qui sont enfouies en profondeur, et qui ont eu le temps de puiser un maximum de nutriments et de se nourrir de l’énergie de la terre. 

Elle a un goût amer, sucré et onctueux. 

Composition 

Le shatavari est composé d’alcaloïdes. De sapides stéroïdiens, d’isoflavones, de saponines stéroïdiennes, de glycosides stéroidiens, de sarsapogénine, de composés flavonoïdes (rutine, quercétine, kaempférol), de b-sitostérol, et de phyto-oestrogènes. 

Chacun de ces éléments ont un rôle bien particulier : 

  • Les glycosides stéroïdiens agissent comme un coupe-faim naturel ; 
  • Les saponines stéroïdiennes sont bénéfiques pour l’activité sexuelle, sur la gestion du taux de cholestérol et de la glycémie ;
  • La sarsapogénine éveille la production de progestérone et aide à lutter contre les troubles liés à la ménopause et aux syndromes pré menstruels ;
  • Les composés flavonoïdes sont des anti-oxydants naturels, anti-inflammatoires et des booster d’immunité ; 
  • Le b-sitostérol permet de lutter contre la fièvre, de maintenir l’équilibre du système immunitaire. Et d’arrêter la reproduction des cellules cancéreuses.  

Le shatavari, la plante aux innombrables bienfaits 

 

  • Son rôle sur le système hormonal des femmes : 
  • Le shatavari maintient un équilibre hormonal 
  • Il rend les cycles menstruels plus réguliers et apaise les douleurs du SPM (syndrome pré-menstruel) comme les douleurs de ventre, les bouffées de chaleur, la fatigue, les humeurs changeantes… 
  • Il est utile pour soulager les maux liés à la ménopause 
  • C’est un aphrodisiaque naturel 
  • Il donne de la force et de la vigueur à l’utérus en augmentant sa tonicité 
  • Il permet de booster la production de progestérone, l’hormone qui sert à préparer l’utérus pour la grossesse 
  • Egalement il a la capacité d’augmenter la quantité ainsi que la qualité du sang des menstrues 
  • Cette plante est utile aux femmes en début de grossesse pour éviter une fausse couche et nourrit le corps, mais aussi en fin de grossesse afin de préparer à l’allaitement en stimulant la production de lait 
  • Il a la capacité de lubrifier la muqueuse vaginale, ce qui a une importance sur la qualité des rapports sexuels ainsi que sur le bien-être de la femme  
  • Il active la libido chez la femme 

Ces nombreuses vertus font de cette plante un remède naturel très utilisé et recommandé dans les médecines alternatives. Elle s’avère particulièrement efficace pour l’intimité féminine, et est d’autant plus recommandée chez les femmes de plus de 45 ans. 


  • Son rôle sur la digestion : 

  • Son action émolliente va permettre de calmer les tissus tendus et ainsi calmer les problèmes de digestion, telle que la maladie de Crohn. 
  • Efficace en cas de diarrhée 
  • Il a un effet positif sur les ulcères
  • Il est diurétique : il améliore l’activité des reins et s’avère efficace pour prévenir des calculs rénaux 
  • Son rôle sur l’état général du corps : 
  • Améliore le système immunitaire et combat les inflammations, infections 
  • Il est antipyrétique (fièvre), anti néoplasique et immunomodulateur  
  • Il permet de satisfaire rapidement l’appétit 
  • Augmente les défenses naturelles 
  • Autres propriétés : 

  • Le shatavari  stimule le pancréas, l’estomac, les intestins, le foie, la vésicule biliaire et d’autres. 
  • Il a un effet galactagogue : il favorise la production de lait chez les femmes allaitantes et agit comme un nettoyant naturel. De ce fait, il améliore aussi la qualité du lait.  
  • Il peut être utilisé en cas de dysménorrhées, de ménorragies ou de métrorragies. 
  • Effet antitussif 
  • Cette plante permet de gérer le taux de cholestérol, ainsi que le taux de glycémie sur les patients atteint de diabète. 
  • C’est une plante adaptogène, qui donne au corps ce dont il a besoin pour l’amener à avoir un meilleur équilibre. Et qui permet aussi de lutter contre le stress. 

Vous l’aurez donc compris, cette plante a énormément de vertus. Et se révèle être un remède naturel multifonctions pour les femmes, à n’importe quel stade de leur vie. Mais il faut savoir que le shatavari est aussi bénéfique pour les hommes. Et soutient leur pouvoir de fertilité en encourageant la production de sperme mais aussi en augmentant la production des spermatozoïdes. 

Son utilisation 

 

Tout d’abord, il est indispensable de demander conseil à vote médecin si vous êtes une femme enceinte et/ou allaitante. Ou si vous êtes sous traitement afin de ne prendre aucun risque. 

Ce complément alimentaire ne doit pas être considéré comme un médicament et ne peut pas remplacer un traitement médicamenteux.

Il doit être conservé de préférence à l’abri de l’humidité et gardé hors de portée des enfants. 

Le shatavari en poudre peut être consommé dans de la nourriture ou une boisson, comme dans un jus, un yaourt, une compote, de l’eau, ou même un thé amincissant 

Vous pouvez aussi le mélanger dans un verre de lait chaud avec une cuillère de miel de jujubier, comme cela est souvent conseillé en ayurveda.  

Nous vous recommandons le shatavari à raison d’1/2 cuillère à café par jour, soit 2,5 grammes.